Johanne Débat / Mise en scène et dramaturgie

cie-modes-d-emploi-johanne-debat

Suite à un Master de recherche en Littérature comparée à l’université de Strasbourg en 2010, Johanne Débat décide dans un premier temps d’orienter son parcours vers l’assistanat à la mise en scène, la dramaturgie et le conseil littéraire.

Diplômée en 2011 de la formation « Métiers de la production théâtrale » à la Sorbonne Nouvelle, elle suit notamment les enseignements de Jean-Pierre Sarrazac en écritures dramatiques et d’Angela de Lorenzis pour l’élaboration de livrets dramaturgiques, tout en se formant au fonctionnement des politiques culturelles françaises. Elle travaille ensuite aux côtés de Clyde Chabot pour la cie La communauté inavouable en tant qu’assistante artistique et assistante de production, et entame une collaboration en dramaturgie avec Kévin Linocent autour de la pièce de Hanokh Levin, Shitz. Elle participe cette même année au projet du metteur en scène Lucas Olmedo, Le Grigori et les Vigiles (cie Lluvia de Cenizas), comme assistante à la mise en scène dans le cadre de la finale du concours « Jeunes metteurs en scène 2012 » au Théâtre 13 et travaillera avec lui pendant deux ans.

En 2012-2013, elle intègre à l’Université de Poitiers le Master « Assistanat à la mise en scène et dramaturgie », qui l’amène à se former auprès de Pier Lamandé, Anne Monfort, Anne Théron, Marie Payen, Leila Adham…, et à participer au comité de lecture du CDN d’Orléans. En parallèle, elle est acceptée au conservatoire en CEPIT en tant qu’élève dramaturge.

De 2013 à 2014, elle assiste Gilberte Tsaï dans son projet des Passagers du Roissy-Express. Elle travaille en 2015 sur le projet de Sanja Mitrovic Do you still love me dans le cadre du festival Reims Scènes d’Europe, et entame une collaboration sur le projet Chevelure(s) par la cie Lalasonge. En 2017, elle travaille comme médiatrice culturelle pour le Festival d’Automne à Paris et s’engage dans le comité de lecture Jeunes Textes en Liberté.

Elle fonde la cie Modes d’emploi en septembre 2014 avec un premier projet d’écriture de plateau, Espaces insécables (pièce commune), qui est créé en avril 2016 au Théâtre Berthelot à Montreuil, puis repris en mai pour le festival Printemps de la jeune création à l’Art Studio Théâtre ainsi qu’en septembre pour le festival Pleins feux sur la jeune création au Théâtre de l’Opprimé. Actuellement, elle travaille sur Les Manigances, un deuxième projet qui se construit en plusieurs étapes et qui verra le jour en novembre 2018 au Théâtre de l’Opprimé.

Avec plusieurs membres de compagnies franciliennes, elle fait partie du Super Théâtre Collectif et co-dirige le Studio Théâtre de Charenton depuis juillet 2017.

Publicités